Interviews de juin 2007 (Début)
 

Retour                                       Lire la suite

 

Interviews réalisées courant juin 2007 par internet



 

1) Ton voyage en Août 2006 a été une récompense pour tes résultats scolaires ou suite au succès de ton roman "Le Triomphe de Magalie"? 

 

Calissa : Mon voyage en Août 2006 était une récompense à la suite de mon succès « le Triomphe de Magalie », je pense en tout cas. Parce que si je regarde mes résultats scolaires ce sont les mêmes depuis la 5e. 

 

2) De toi-même l'auteur du roman, penses-tu réellement que cela a été un succès?   

 

Calissa : Pour moi je pense vraiment que ça été un succès, mais pour moi je veux juste écrire ça me plaît bien et si les gens aiment ce que je fais et bien cela me fait plaisir, car quelque fois je parle à travers mes écrits. 

 

3) Si cela a été un succès, à ton avis est-ce à cause de ton jeune âge où à l'histoire du roman?   

 

Calissa : Je pense que c'est les deux, parce qu’à l'âge où j'ai écrit "Le Triomphe de Magalie" ce n'est pas donné à n'importe quel adolescent de le faire et d'autre part l'histoire est passionnante. Mais je pencherais plus pour mon âge.

 

4) Revenons au roman, quelle a été votre source d'inspiration?

  

Calissa : Euh...je regarde beaucoup les documents sur l'histoire ancienne, les films. Je m'inspire des pièces de théâtre, mais plus du cinéma. Parce qu'au cinéma, il y a plusieurs personnages et tout le monde peut s'exprimer comme dans mon roman et je m'inspire également de la vie courante. 

 

5) Les noms des personnages ont été inventés ou tirés de films que vous avez déjà vus ?

 

Calissa : Les noms des personnages ont été tirés de certains films, des prénoms étrangers et même d'autres de la vie tout simplement. 

 

6) Lors de la sortie officielle de votre roman le 22 Décembre 2005 à la place de l'Hôtel de Ville, est-ce-que tu te rappelles encore de ce jour?   

 

Calissa : Oui je me rappelle c'était un grand jour, mon père avait tout préparer. J'étais au podium avec la présentatrice, mon éditeur et un professeur et après, j'ai fait mon discours. Je me rappelle mon père a eu quelques larmes. 

 

7) Quelle a été ton impression en voyant les gens qui attendaient ton arrivée?   

 

 Calissa : Oh, je me sentais grande comme si j'avais plus de 13 ans ce jour-là. Des gens m'attendaient, certains que je connaissais comme ma famille toujours près de moi, d'autres que je ne connaissais pas. 

 

8) Quel a été pour toi le meilleur jour, la sortie de ton livre ou ton intronisation à l'Hotel Méridien au sein de la Fédération des Ecrivains Congolais?   

 

Calissa : Je ne sais pas, mon intronisation au sein de la Fédération à l'Hôtel Méridien a été un beau jour, mais les discours ont été un peu trop longs et vous savez je ne suis qu'une adolescente et à nos âges on écoute au début, puis après on se fatigue très vite et on s'ennuie. Mais j'ai bien aimé les deux. Mais lors de la sortie de mon livre il y a eu moins de discours. 

 

9) Quel souvenir gardes-tu du Festival du Livre à Dakar ?   

 

Calissa : Oh, presque rien juste que j'étais avec mon papa, que dans ce pays ils font bien à manger. J'ai rencontré des gens que je ne connaissais pas et une personne qui a fini par être une amie. Je lui avais donné mon e-mail, mais malheureusement j'ai changé d'adresse, elle était vraiment sympa. 

 

10) Tu as fais escale à Bamako au Mali, quel était le but de ce voyage ?

 

Calissa : C'était tout juste pour une escale, car il n'y avait pas de vol direct pour repartir dans mon pays. 

 

11) Depuis la sortie de ton livre, as-tu participé à des émissions radio-télévisées ?   

 

Calissa : Oui j'ai participé à certaines émissions radio-télévisées sur TV5 Afrique, Télé-Congo, Radio-Congo, Africa numéro 1, mais je ne me rappelle plus des noms des émissions. 

 

12) En dehors des radios-télévisées, as-tu participé à d'autres évènements?   

 

Calissa: Euh...je ne m'en souviens pas. Je crois que non, ça fait très longtemps depuis que j'ai sorti mon livre.

 

13) As-tu rencontré des questions pertinentes lors des interviews?

  

Calissa : Oui certaines questions, mais j'ai su me défendre. 

 

14) Qu'est-ce-qui a changé dans ta vie après la sortie de ton roman? 

Chez toi à la maison?Et à l'école?

15) quelles ont été les réactions des élèves? Et des professeurs?   

 

Calissa: Rien, au niveau de la maison, je suis restée la même. C'est pas la peine d'avoir la grosse tête puisque c'est un plaisir d'écrire, on ne me force pas.

Maintenant au niveau de l'école, il y a eu des problèmes avec certains professeurs et amis, des insultes et des critiques. Certains disaient : pour être un vrai auteur, il faut tout de même connaître le français. D'autres disaient que je triche sur des livres, je fais du plagia!!!

Bon bref, ce n'est pas un problème, que ces rumeurs continuent, elles s'arrêteront bien un jour. 

 

16) As-tu reçu des critiques pour le Triomphe de Magalie?   

 

Calissa :  J'en ai reçu évidemment. Mais comme dit mon père, ce sont les problèmes du métier et moi j'ajoute : il y a des critiques bonnes et mauvaises. Il faut garder le côté positif dans ces critiques, des choses sont vrais et d'autres non. Donc évoluer en gardant les choses bonnes qui ont été dites et sur les mauvaises : soit essayer de changer ou éviter de ressembler à ce qui a été dit dans les mauvaises critiques et voilà le problème est clos.

 

17) Si oui, les as-tu pris en considération pour mieux faire dans l'avenir?   

 

Calissa : Oui, j'en ai pris certaines en considération, d'autres je les ai laissées de côté puisque cela ne me concernait pas ou au mieux cela ne me décrivait pas. 

 

18) Vous avez visité l'Espagne, quel souvenir gardes-tu de ce pays proche de la France ?   

 

Calissa : J'ai presque pas visité l'Espagne. J'ai vu le marché où ma tante va faire ses courses. On ne pouvait pas trop sortir, car elle était enceinte et mon oncle travaille beaucoup. Mais un soir on était parti au boowling, voilà. 

 

 

 

Retour                                       Lire la suite

                                                                             

 

 


© 2018 Fondation Calissa Ikama / Conçu et réalisé par : JJ Ikama